Origine des fées
    > Introduction
    > Etymologie et terminologie
    > Naissance d'une mythologie
    > Fées célèbres
    > Science et croyances
    > Psychanalyse et symbolisme

  Etude des fées
    > Introduction
    > Morphologie
    > Naissance et vie d'une fée
    > Rechercher des fées
    > Preuves et témoignages

  Energie des fées
    > Introduction
    > Fées de la Terre
    > Fées de l'Eau
    > Fées de l'Air
    > Fées du Feu
    > Pixum
    > Esprits des arbres

  Fées et culture
    > Dans la littérature
    > Dans la peinture
    > Dans l'art cinématographique
    > Dans l'art photographique
    > Dans les jeux vidéo

Origine des fées :
Introduction

A l'origine, les fées sont considérées comme des créatures légendaires, généralement décrites comme anthropomorphes et féminines. D'une grande beauté, elles seraient capables de conférer des dons aux nouveau-nés, de voler dans les airs, de lancer des sorts et d'influencer l'avenir.

L'idée que l'Homme se fait des fées varie selon les cultures et les pays : créatures élémentaires, anges déchus, revenantes, minuscules ou immenses, toutes sont intimement liées aux forces de la nature, et au concept de monde parallèle. Dans beaucoup de cultures, une grande variété de créatures féminines peuvent être considérées comme des « fées » (les sirènes, les nymphes, la Befana, la Dame Blanche, Viviane, Morgane, etc.).
Les Anglo-Saxons utilisent le nom « fairies » pour désigner les fées, mais aussi toutes les petites créatures anthropomorphes du folklore païen (lutins, nains et elfes par exemple).

La fée moderne est issue d'un mélange d'histoires de l'Occident médiéval, de croyances populaires, de mythologies anciennes, de littérature féerique, de contes celtiques, mais aussi d'anciennes divinités.
Les fées ont des rôles variés : si certaines aident, soignent, guident ou fournissent des armes enchantées, d'autres sont plus connues pour leur malice, leur habitude de danser en cercle et d'enlever des personnes (notamment les nouveau-nés humains). Dotées de facultés magiques, elles se transforment pour passer inaperçues, et modifient l'apparence de ce qui les entoure.

Dès le XIIème siècle, deux grandes figures de fées se distinguent dans la littérature d'Europe occidentale : la fée marraine et la fée amante. Figures emblématiques de la littérature médiévale, les fées disparaissent des récits à la Renaissance, pour réapparaître au début du XVIIème siècle sous de nouvelles formes dans les contes de fées, qui modifient leur taille, leur apparence et leur symbolique.


Fées marraines autour du berceau de la Belle au Bois Dormant - Scène du château d'Ussé


Die schöne Melusine - Huile sur toile de Julius HUBNER (1844)

Les petites fées anglo-saxonnes sont popularisées durant l'époque victorienne, notamment via la peinture féerique.

Les fées font toujours partie intégrante des croyances populaires dans les régions de culture celtique, en Islande et dans toute la Scandinavie, où des précautions à prendre envers elles sont relayées dans le folklore.
Elles restent connues dans les cultures françaises, belges et allemandes, bien que les croyances aient largement reculé au cours du XXème siècle.

A toutes les époques, des gens ont affirmé voir des fées, communiquer avec elles et invoquer leur énergie.

De nos jours, les fées sont devenues des créatures incontournables de la littérature fantastique et du cinéma, entre autres grâce à Walt DISNEY qui les a largement popularisées aux Etats-Unis, et à des films comme Dark Crystal (où les personnages sont inspirés du folklore féerique), ou encore les diverses adaptations de Peter Pan.


Peter Pan - Film des studios Disney (1953)


La Belle au Bois Dormant - Film des studios Disney (1959)


Dark Crystal - Film de Jim HENSON et Frank OZ (1982)


Pan - Film de Joe WRIGHT (2015)


Chargement de la page : , | FairyTime : 0.001266 | IP : 54.164.198.240
©2011-2018 Observatoire des Fées | Web Responsable | Mentions légales | Contact